Les plus belles bûches de Noël des palaces

 

En prévision des fêtes de fin d’année, les chefs pâtissiers des palaces ont rivalisé d’imagination pour nous donner l’eau à la bouche avec les bûches. Voici quelques-uns de ces desserts traditionnels, à déguster à Noël dans le luxe de leurs restaurants étoilés.

Shangri-La Paris
La bûche conçue par le chef pâtissier François Perret pourrait presque être déposée sous le sapin. Cette bûche-cadeau présente cinq petits cubes rouges renfermant un biscuit léger nappé de sauce caramel et brisures de noisettes, additionné d’une mousse au chocolat à l’ancienne. Une ceinture en chocolat Carupano 70% emballe l’ensemble, clin d’½il au Père Noël. Cette pâtisserie sera disponible du 1er au 25 décembre au restaurant La Bauhinia et dans les lounges de l’hôtel. Prix : 70 € la bûche 5 pers.

Park Hyatt Paris-Vendôme
Le palace de la rue de la Paix rompt avec la tradition de la bûche et propose, à partir du 25 novembre, un gâteau individuel inspiré par la neige. Le chef pâtissier Pier-Marie Le Moigno y mêle les saveurs d’une mousse caramel à la fleur de sel, d’une pâte de fruits au citron vert et d’un biscuit dacquoise cuit à la vapeur de noix de coco. Le gâteau de Noël « Let it snow » se déguste aux restaurants Les Orchidées et La Cheminée, et aussi à emporter. Prix : 18€ l’unité.

Trianon Palace Versailles
Hommage au décor de cet hôtel jouxtant les jardins du château de Versailles, la bûche de Noël reproduit la forme de la célèbre causeuse XIXe en velours vert placée dans l’entrée de l’établissement. Eddie Benghanem a imaginé un biscuit roulé au chocolat, fourré de mousse au chocolat, crème à la vanille et compote de poire. Disponible à partir du 10 décembre, 120€ pour 10 personnes.

Plaza Athénée et Le Meurice – Paris
Le Plaza Athénée ne fêtera pas Noël cette année, puisqu’il ferme ses portes le 1er octobre pour travaux et ne rouvrira pas avant avril 2014. Son emblématique chef pâtissier Christophe Michalak et Jean-Marie Hiblot n’ont pas chômé pour autant et ont imaginé en clin d’½il une bûche en forme de malle de voyage : crémeux au chocolat des Caraïbes sur lit de croustillant praliné, biscuit à la noix de coco, mousse coco légère et coulis exotique la composent. Elle sera disponible au Meurice à Paris et à l’hôtel The Dorchester à Londres, en édition limitée.

Le Relais Bernard Loiseau – Saulieu
Le restaurant trois étoiles de l’établissement bourguignon a choisi l’originalité avec la bûche Rose de Noël. Le chef pâtissier Benoît Charvet proposera un tube de chocolat blanc en guise de vase, surmonté d’une rose et garni d’un biscuit roulé à la liqueur de fraise et poivre de Tasmanie, de marmelade à la framboise et crème légère au chocolat blanc, fève tonka et rose. Tarif : 40¤ pour 6/8 personnes.

Mandarin Oriental – Paris
Pierre Mathieu, le chef pâtissier de l’établissement de luxe, s’est référé à la culture chinoise (la nationalité du groupe Mandarin Oriental) pour créer une bûche en forme de huit, chiffre porte-bonheur en Chine. Pour les saveurs, il a choisi le traditionnel avec un croustillant chocolat noisette, biscuit imbibé de sirop de Chartreuse, crémeux chocolat au lait et mousse chocolat noir pralinée, le tout enrobé d’un biscuit aux amandes et pépites de streusel. Disponible du 16 au 25 décembre au restaurant Camélia et au Comptoir des Pâtisseries, sur réservation. Prix : 118€ pour 6 personnes ou de 12€ à 18€ en format individuel.

J’avoue je craque complètement pour celle du Mandarin Oriental Paris 🙂 Et vous, quelle est vôtre préférée ?

Article extrait de LADEPECHE.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s