Entretien avec Patrick Machefert, CEO du groupe Les Hôtels de Paris (Murano, Kube, 1K, Normandy, Villa Eugénie…)

Logo Les Hôtels de ParisJohanne Saget : Comment est né le projet des Hôtels de Paris ?

Patrick Machefert : Issu du secteur financier, je souhaitais développer mon propre projet après douze années passées en Banque. J’ai alors identifié le secteur du tourisme comme très porteur en France avec un fort potentiel de développement. La France était déjà la première destination touristique mondiale et j’ai pensé que cela avait de très fortes chances de continuer. Avec mon épouse, nous avons donc cofondé Les Hôtels de Paris en 1992.

Villa Eugenie Hotel de Paris
Villa Eugenie 4* – Les Batignolles – Paris

JS : Pour quelles raisons avez-vous ciblé la ville de Paris en particulier ?

PM : Suite à une étude de marché, nous avons identifié que l’Hôtellerie parisienne bénéficiait du taux d’occupation le plus élevé à l’année (plus de 80%) et que les établissements de la capitale proposaient un rendement plus élevé. De plus, d’un point de vue pratique, notre siège social étant installé à Paris il était également plus aisé pour nous de continuer à nous développer dans la capitale, afin de faciliter nos déplacements dans nos différents établissements.

Kube Hotel St Tropez
Kube Hotel – St Tropez

JS : Comment est venu le projet de vous développer à St Tropez et Marrakech ?

PM : Nous souhaitions étendre nos structures sur des destinations qui accueillaient la même clientèle que celles de nos établissements parisiens, afin d’être en mesure de proposer à nos clients une offre équivalente en terme de qualité de service et d’approche globale. C’est ainsi que nous avons ciblé St Tropez, avec l’ouverture du Kube Hôtel, et Courchevel. Jusqu’à présent nous n’avons pas trouvé d’établissement à Courchevel qui corresponde à nos attentes. Notre projet serait de rénover et réhabiliter un hôtel déjà existant, il ne nous reste plus qu’à le trouver ! Quant à Marrakech, l’opportunité s’est présentée d’elle-même : suite à l’ouverture du Murano de Paris, un investisseur nous a présenté l’hôtel de Marrakech pour lequel nous avons eu un véritable coup de cœur et que nous avons décidé d’acheter.

JS : A propos du Murano, pour quelles raisons l’établissement a-t-il récemment changé de nom et de concept ?

PM : Lorsque nous avons lancé le concept du Murano à Paris, nous étions les premiers à ouvrir un hôtel design et très avant-gardiste à Paris. Le concept très pointu, proposait les dernières technologies et les dernières tendances en matière d’hôtellerie et a remporté un succès considérable d’ampleur internationale. Toutefois 10 années plus tard, nous avons du admettre que le concept était passé de mode des conséquences de la consommation éphémère. Nous avons donc décidé de réfléchir à la mise en œuvre d’un nouveau concept, afin de surprendre notre clientèle et de rester toujours plus performants et novateurs. Le temps de cette réflexion, nous avons eu l’idée originale d’un concept éphémère d’une année : Le Streets Hotel. L’objectif était de créer un effet pop-up et attractif en proposant des expositions temporaires à des artistes en vogue et de susciter la curiosité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

JS : Pouvez-vous me parler de l’Hôtel 1K qui remplace à présent le Murano ?

PM : Mon fils, fraîchement diplômé d’une prestigieuse école londonienne, a eu la brillante idée de surfer sur la vague de la mode de la cuisine péruvienne qui se développait à Londres et New-York en développant un hôtel complet autour de ce concept. A la tête du tout nouvel hôtel 1K, il a mis en place un magnifique établissement qui vous fait voyager au plus profond de la culture Inca, que ce soit par sa cuisine élaborée avec soin aux inspirations péruviennes et occidentales ou par sa décoration pensée dans les moindres détails. Je suis très fier de sa capacité de travail, d’analyse et de son implication dans ce projet.

JS : Quels sont vos projets pour les Hôtels de Paris ?

PM : Après 22 ans d’activité dans le secteur de l’hôtellerie haut de gamme, nous avons développé des savoir-faire particuliers avec une organisation très différente de celle des autres groupes hôteliers. L’ensemble de nos services administratifs sont centralisés (finance, réservation, ressources humaines…) pour permettre à nos managers de se consacrer uniquement à leurs clients et leurs équipes. Notre objectif est de mettre ces services et savoir-faire au service de nouvelles structures hôtelières en proposant à des établissements pré-existants une modernisation et rénovation de leurs bâtiments ainsi qu’un accompagnement dans leur développement commercial et financier.

JS : Quelle est la politique du groupe en termes de ressources humaines ?

PM : Je peux aujourd’hui m’enorgueillir du fait que nous bénéficions d’un très faible turn-over dans nos hôtels. Nos collaborateurs nous sont très fidèles et nous n’avons que peu de besoin de recruter. Nous offrons beaucoup de perspectives d’évolutions avec des promotions en interne et la possibilité d’évoluer d’un établissement à un autre du groupe. Le devoir de nos managers est d’identifier les potentiels et de faire en sorte que leurs équipes soient épanouies. La formation est un domaine sur lequel nous investissons beaucoup, une personne formée étant une personne compétente. Nous sommes un groupement d’hôtels à taille humaine ou par conséquent les ressources humaines restent un facteur très important pour nous.

JS : Comment gérer vous les médias et réseaux sociaux aujourd’hui ?

PM : Il est vrai que dans le passé, j’ai été déçu par le rôle des médias et la déformation qu’ils ont pu faire de mes propos, notamment lors de l’entrée en bourse du groupe en 2001. C’est pourquoi notre communication a été très discrète depuis lors. Toutefois nous ne pouvons nier l’importance et le rôle que tiennent les réseaux sociaux aujourd’hui et avons décidé de changer de politique de communication à partir de 2015. Pour cela, nous avons récemment embauché un Community Manager dédié à la relation client via internet et faisons de notre e-réputation une véritable priorité.

Un grand merci à M. Machefert pour avoir pris le temps de partager sa passion pour le blog MonHôtellerie.com 🙂

Pour plus d’informations, cliquez sur le lien suivant : Les Hôtels de Paris

Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s